Sélectionner une page

Les phoques sont présents depuis de nombreuses années dans le Cotentin. Cependant, depuis quelques temps, on les observe plus facilement sur les côtes.

La 1ère fois que j’ai observé des phoques c’était en baie de Somme en 2016, mais là il s’agissait plus de veau marin.

Les phoques: phoque gris ou veau marin

Le long de la Manche, on trouve les deux. Alors, comment les identifier? Ce n’est pas toujours très facile. Voici donc quelques indices pour vous aider.

Le phoque veau marin

Il mesure de1.5m à 2m et pèse entre 90 et 120kg. Lorsqu’il est hors de l’eau on peut observer son pelage. Celui-ci est relativement clair avec des petits tâches sombres. Ces narines sont légèrement obliques et forment un V. Sa tête bombée présente un décrochement entre le front et le museau. Ce dernier caractère est plus facile à observer de profil !

Phoque veau marin

phoque veau marin

une tête ronde, un museau court et avec un décrochement de la ligne du front

Le phoque gris

Il est beaucoup plus gros. Sa taille varie entre 2 et 3 m pour un poids de 150 à 250 kg. Contrairement au veau marin, le pelage du phoque est sombre et présente des tâches assez grandes de couleur claire. Ces narines sont parallèles. Sa tête est plus plate, le museau est lui plus allongé et il n’y a pas de démarcation entre le front et le museau, la ligne est droite sans décrochement.

Les phoques - phoque gris

Mais, je ne vous cache pas que sur le terrain, ces critères ne sont pas toujours faciles à identifier. Alors le mieux c’est d’avoir une paire de jumelle ou si possible de prendre une photo pour ensuite procéder à l’identification.

Dans le Cotentin

Le cotentin se situe tout en haut du département de la Manche. Et, les deux principales colonies de phoques sont basées de part et d’autre. A l’ouest on les trouve en baie du Mont St Michel et à l’est dans la baie des Veys. Sur ces deux sites, il y a régulièrement des naissances et les petits viennent renforcer la colonie.

Depuis quelques années, un groupe se forme sur la partie est du nord Cotentin. Ici on ne parle pas encore de colonie car il n’y a pas eu de naissances d’enregistrées. Cependant, on observe parfois de très jeunes individus. A sa naissance, le phoque est presque blanc. C’est pourquoi on lui donne le surnom de “blanchon”. Et, cette année , dans le Val de Saire, une photographe, Nathalie Le Clainche, lors d’une sortie en bateau, a observé un blanchon au repos dans rochers. Voilà qui est plutôt bon signe !

Où observer les phoques?

Comme je le disais plus haut, c’est la côte est qui est la plus propice aux observations. C’est donc dans le Val de Saire que vous aurez le plus de chance de les rencontrer. Malgré tout, la population n’est pas très importante. Alors, ne vous attendez pas à les croiser chaque jour comme c’est le cas dans la baie de Somme et à Berck. Ici, ils sont beaucoup plus discrets. Mais parfois à marée haute, certains viennent tout prés du bord et on se demande alors qui observe l’autre….

Quelques règles élémentaires

Les phoques, même s’ils sont mignons, sont avant tout des animaux sauvages. Il convient donc d’être prudent et de les respecter. Dans l’eau ils dans leur élément et beaucoup plus agiles que nous. Alors si à l’occasion d’une baignade estivale dans la Manche (mais non n’est pas si froide) un phoque surgit à quelques mètres, ne cherchez pas le contact. Car cette grosse peluche est pourvue d’une puissante mâchoire et de grosses griffes. Pas la peine de non plus de sortir de l’eau en hurlant. Car avant tout les phoques sont curieux et vous veulent pas de mal. Gardez juste vos distances et si vraiment vous avez peur sortez de l’eau calmement. Quand on les observe depuis les rochers, les phoques sont en sécurité dans l’eau. Alors ils ont tendance à s’approcher. Là encore, ne faites pas de gestes brusques sinon ils plongent aussitôt et s’éloignent.

Les phoques font des apnées de plusieurs minutes, jusqu’à 7 -8 min. donc si un phoque plonge soyez patient il va remonter, mais pas toujours au même endroit….

Il y a deux cas de figure où les phoques sont vulnérables en présence des observateurs :

  • Au contact des bateaux
  • Lors de leur repos sur le sable

Aussi, quand on navigue, il ne faut jamais poursuivre les phoques qui nagent (c’est valable aussi pour les dauphins). Donc on se met au point mort et on observe.

Quand les phoques sont sur le sable, ils sont au repos. Autant ils sont agiles dans l’eau, autant sur terre ils sont lents. Il faut dire que ramper quand on pèse 200kg n’est pas chose facile ! Alors respectez leur tranquillité et restez à bonne distance.

Ma plus belle cession avec les phoques

Elle a eu lieu il y a 2 semaines. Toutes les conditions étaient réunies, une belle journée ensoleillée, peu de vent et marée haute en fin de journée. Donc, après une cession dans les marais, je décide de passer par le bord de mer. Il est un peu plus de 21h. J’arrive sur la côte. Tout d’abord je ne vois rien. Puis soudain, je vois le dos d’un phoque à la surface de l’eau. Il plonge et j’en profite pour aller me poser dans les enrochements, au plus près possible de l’eau. Quelques minutes plus tard, un phoque fait surface à une quinzaine de mètres puis un 2ème  apparait un peu plus loin. Une grande gerbe d’eau au bord me signale l’arrivée d’un 3ème individu. Il est plus petit que les deux autres peut-être un jeune de l’an dernier. Le jeune commence à jouer avec le phoque le plus proche. Ils sont parfois tellement près que je n’arrive pas à saisir la scène au 500 mm. La nuit tombe la plage est déserte et phoque s’élancent vers le sable. C’est à celui qui montera le 1er sur la dune pour ensuite se rejeter à l’eau. Ils jouent et je profite du spectacle. Heureusement que les boitiers numériques sont capables de travailler en basse lumière et que DXO est là pour débruiter car les dernières photos je les ai faites à 25 000 iso !

Je vous laisse profiter de ces instants magiques, en espérant qu’ils vous plaisent autant qu’à moi. N’hésitez pas à laisser un commentaire à la suite de cet article pour me donner votre avis.

un 1er phoque

les phoques du cotentin

le premier arrivé

les phoques- ça joue

Ne ratez pas mes prochains articles !

Ne ratez pas mes prochains articles !

Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter pour recevoir avant tout le monde mes nouveaux articles

Votre inscription est validée !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Ne ratez pas les prochains !

Votre inscription est validée. Merci !

error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)